Espanol Francais English عــربى
   
 
 
Bienvenue à Allahway       Bienvenue à Allahway       Bienvenue à Allahway       
   
 
 
 
 
 
Home > Les chemins qui mènent à l'Enfer
 
N'approchez pas l'alcool, la fornication et les jeux de hasard !

L'Islam possède une méthode étonnante pour traiter les grands et dangereux fléaux qui peuvent détruire la société.

Allah dit dans le Coran à propos de l'alcool et des jeux de hasard : « 90- Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, et les flèches de divination ne sont qu'une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. 91- Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l'inimitié et la haine, et vous détourner d'invoquer Allah et de la prière. Allez-vous donc y mettre fin ? » (5- Al-Mâ-ida (la table servie) : 90-91).

Et Il dit à propos de la fornication : « 32- Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (17- Al-Isrâ (le voyage nocturne) : 32).

Dans ces versets, nous trouvons une nouvelle preuve du caractère miraculeux du Coran. En effet, si on demande à un humain de mettre en garde les gens contre l'alcool, contre les jeux de hasard ou contre la fornication, il dira : « Ne buvez pas l'alcool, ne participez pas aux jeux de hasard et ne commettez pas la fornication ! ».

Mais Allah, L'Omniscient, connaît bien la nature humaine. Pour cela, Il a fermé toutes les issues qui peuvent conduire à ces fléaux. Ainsi, l'ordre divin s'est formulé : « Ecartez-vous en », « Et n'approchez point ». Autrement dit : ne commettez pas ces grands péchés, et éloignez-vous de tout ce qui peut vous y conduire !

Le Prophète Mohammed (bénédiction et salut d'Allah sur lui) nous a montré comment faire pour éviter l'alcool, dans plusieurs Hadiths. Parmi eux, celui rapporté par Al-Hâkim, d'après Abdoullah ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui), que le Messager d'Allah (bénédiction et salut d'Allah sur lui) a dit : « Allah a maudit le vin (l'alcool), et a maudit (également) : celui qui le sert, celui qui le boit, celui qui l'extrait, celui qui en demande l'extraction, celui qui le transporte, celui à qui il est transporté, celui qui le vend, celui qui l'achète, et celui qui utilise son argent ». (Al-Moustadrak à la Assahihayn - Vol 2 - P 37 - N° 2235).
Est-il donc possible qu'un musulman honnête s'approche du vin, après cet avertissement ?!

Concernant les jeux de hasard, Al-Hassan ibn Moussa Al-Ashyab rapporte d'après Moujâhid et Atâ, deux compagnons fidèles du Prophète, qu'ils ont dit : « Tout ce qui contient un pari est un jeu de hasard, même le jeu des enfants avec les noix et le dé ! » (Livre de Ashyab - P 74 - N° 51).
Est-il donc possible, après cet éclaircissement, qu'un musulman honnête s'approche des jeux de hasard, même s'il ne s'agit que d'un jeu de cartes où le perdant payerait un café pour le gagnant ?!

Concernant la fornication, qui est le rapport sexuel entre un homme et une femme non-liés par le mariage, Ibn Hibbân rapporte, d'après Abou Hourayra (qu'Allah soit satisfait de lui), que le Messager d'Allah (bénédiction et salut d'Allah sur lui) a dit : « Les yeux commettent la fornication (en regardant la nudité des autres), la langue commet la fornication (en disant des propos immoraux), les mains commettent la fornication (en touchant des parties de corps illicites des autres) et les pieds commettent la fornication (en allant aux endroits pour forniquer). Puis les parties intimes le confirment ou le démentent ». (Sahih Ibn Hibbân - Vol 10 - P 267 - N° 4419).
Est-il donc possible, après cet éclaircissement, qu'un musulman honnête s'approche de la fornication, même s'il ne s'agit que de regarder des photos de nudité ou des films de pornographie, ou encore de toucher ou d'embrasser illégalement ?!

Vous voulez peut-être demander : Mais pourquoi l'Islam a-t-il interdit l'alcool, les jeux de hasard et la fornication ?!

La réponse est qu'ils sont tous nocifs, aussi bien pour l'individu que pour la société. En effet, l'alcool cause différents maladies dans l'appareil digestif, urinaire et nerveux, et cause même le cancer. En plus, lorsqu'une personne est ivre, elle peut prononcer des paroles ou faire des actes qui nuisent à elle ou aux autres. Les accidents de voitures et les cas de viol et de meurtre suite à l'alcool, sont en effet des preuves réelles sur ceci.

Concernant les jeux de hasard, ils constituent un gaspillage d'argent, et un facteur de propagation de l'inimitié et de l'hostilité entre les joueurs. En plus, ils exposent le perdant à de nombreuses crises nerveuses aigues.

Quant à la fornication, elle expose la personne qui la commet aux risques des maladies sexuellement transmissibles, comme la syphilis et le sida. En plus, elle constitue la cause principale des conflits conjugaux, et de l'abstention des jeunes de se marier.

En plus, ces trois fléaux ont un point commun : l'individu en devient dépendant, et incapable de s'en débarrasser, même si cela lui coûterait ses biens et sa famille.

Et même ceux qui prétendent pouvoir se contrôler, perdent rapidement le contrôle d'eux-mêmes dès qu'ils sont touchés par une dure épreuve, et s'enfoncent dans la consommation d'alcool, dans les jeux de hasard ou dans la fornication.

N'est-il pas mieux alors de fermer toutes les issues qui peuvent conduire à ces fléaux ?!
Oui, telle est la bonne solution, et c'est ce qu'a fait l'Islam !

Qu'ont-ils fait alors les autres systèmes ?!
Rien, ou presque ! En effet, quand ils se sont rendu compte du danger de l'alcool, ils n'ont pu faire qu'ajouter une petite phrase en bas des publicités : l'abus d'alcool est dangereux pour la santé !
Cela a-t-il changé la situation ? Non, il n'a rien changé ! Vous demandez pourquoi ?!

La réponse se trouve dans le Hadith rapporté par Ibn Mâjah, d'après Abdoullah ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui), que le Messager d'Allah (bénédiction et salut d'Allah sur lui) a dit : « Tout ce qui rend ivre est illicite. Et ce qui rend ivre (en le consommant) en grande quantité, la toute petite quantité en est illicite. » (Sounans Ibn Mâjah - Vol 2 - P 1124 - N° 3392).

Oui ! Même le peu de vin est dangereux pour la santé. Même chose pour le peu de loto, le peu de fornication, le peu de tabac et le peu de drogue ! Les gouvernements et les organismes sanitaires auraient donc dû modifier la phrase publicitaire précédente comme suit : l'alcool est dangereux pour la santé.

Et je trouve important de signaler ici que l'Islam est la seule religion qui, depuis sa révélation il y a 1400 ans, a instauré des lois claires et rigoureuses au sujet de l'alcool, à la différence de toutes les autres religions et croyances qui étaient sur terre.

Tandis que les chrétiens ont fait carrément l'inverse, en introduisant l'alcool dans leurs rites à l'église ! Ils boivent ainsi le vin de la main propre du prêtre, en symbole de sang de Jésus, prétendant que cette boisson va les purifier de leurs péchés !

Et je jure par Allah que Jésus est totalement innocent d'eux et de leurs croyances falsifiées ! Et ce noble Prophète va descendre sur terre à la fin des temps, pour annuler toutes ces fausses croyances, et il n'acceptera alors que l'Islam comme religion.

Il faut signaler également qu'Allah a préparé aux gens du Paradis un vin, mais qui est tout à fait différent du vin d'ici-bas. Il dit : « 45- On fera circuler entre eux une coupe d'eau remplie à une source 46- blanche, savoureuse à boire, 47- Elle n'offusquera point leur raison et ne les enivrera pas ». (37- As-Sâffêtt (les rangés) : 45-47). Il s'agit donc d'un vin qui ne nuit pas à l'organisme, et ne fait pas perdre l'esprit.

Concernant les jeux de hasard, les gouvernements n'y ont vu aucun danger. Tous les gens sont devenus alors rêveurs de la grande fortune, et tous se sont lancés dans les différentes sortes de jeux de hasard, même si cela était au détriment des dépenses du foyer et des enfants !

Pour la fornication, les régimes et les gouvernements l'ont considérée comme un aspect de civilisation et de développement ! Le résultat était alors que leurs sociétés se sont noyées dans des problèmes qui ont des débuts mais ne connaissent pas de fin, à savoir : l'augmentation effrayante de cas de divorce, de viol et de meurtre, et l'apparition du concubinage qui a pris la place du mariage, pour fuir les responsabilités de construire un foyer et une famille.

Et comme tout cela ne suffit pas, nous assistons de nos jours à des mariages entre hommes et hommes et entre femmes et femmes, avec des contrats légaux ! Et il n'est pas étrange que nous entendrons parler dans l'avenir de mariages entre frères et sœurs, ou entre enfants et parents ! Où allons-nous donc ?! Où allons-nous ?!

Ton frère Islam

 

Allahway.com

© Allahway.com 2011 جميع الحقوق متاحة لكل الزوار ، شرط ذكر المصدر وعدم الاستعمال التجاري
Design & code by Mh sites