Espanol Francais English عــربى
   
 
 
Bienvenue à Allahway       Bienvenue à Allahway       Bienvenue à Allahway       
   
 
 
 
 
 
Home > Les chemins qui mènent au Paradis
 
Bonté infinie envers ses parents : c'est la première des obligations !

Car, si un individu manque de respect envers ses père et mère, qui l'ont mis au monde et ont supporté tous les problèmes de la vie pour qu'il grandisse et devienne ce qu'il est devenu, s'il n'est pas reconnaissant envers eux de tous leurs bienfaits sur lui, n'attendez pas de lui d'être bienfaisant avec les autres !

Pour cela, nous trouvons de nombreux versets coraniques et Hadiths (paroles) prophétiques, qui insistent sur la bonté envers les parents, et avertissent du grand châtiment qui attend ceux qui les maltraitent.

Allah dit dans le Coran : « 23- Et ton Seigneur a décrété : « N'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : « Fi !» et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. 24- et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis : « Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit ». ». (17- Al-Isrâ (le voyage nocturne) : 23-24).

Et Il dit : « 14- Nous avons commandé à l'homme (la bienfaisance envers) ses père et mère ; sa mère l'a porté (subissant pour lui) peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination. 15- Et si tous deux te forcent à M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas ; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez ». ». (31- Louqmân : 14-15).

Oui, même si les deux parents ne sont pas musulmans, il est obligatoire de les traiter avec bonté et respect tout au long de leur vie. Seulement, il ne faut pas obéir à leurs ordres qui contiennent une désobéissance à Allah.

La bonté envers les parents continue même après leur mort ! En effet, l'imam Ahmed rapporte, d'après Abou Ousayd (qu'Allah soit satisfait de lui), qu'il a dit : « J'étais assis chez le Messager d'Allah (bénédiction et salut d'Allah sur lui), lorsqu'un homme parmi les Ansârs est venu à lui, et lui a dit : « Ô Messager d'Allah, dois-je encore de la bonté à mes parents après leur morts ?! » Il (le Prophète) répondit : « oui, quatre choses : invoquer Allah et Lui demander pardon pour eux, accomplir leurs engagements (payer leurs dettes ou autres), bien traiter leurs amis, et renouer les liens de parenté dont ils sont la cause. Tels sont tes devoirs envers tes parents après leur mort ». ». (Mosnad l'imam Ahmed ibn Hanbal - Vol 3 - P 497 - N° 16103).

Quant à la mise en garde contre l'ingratitude envers les parents, l'imam Al-Boukhâri rapporte, d'après Abou Bakra (qu'Allah soit satisfait de lui), que le Messager d'Allah (bénédiction et salut d'Allah sur lui) a dit : « Voulez-vous que je vous dise quels sont les plus grands péchés ? » Ils (les compagnons) répondirent : « Oui, ô Messager d'Allah ! » Il dit : « associer (autres divinités) à Allah, et maltraiter ses parents (père et mère) ».
Il (le Prophète) était accoudé, il s'assoit alors et ajouta : « Et le faux témoignage, et le faux témoignage... ». (Les compagnons dirent) : « Il ne cessa de le répéter jusqu'à ce que nous nous dîmes : « Ah ! S'il se tait (pour cause de l'effroi qu'ils ont senti !) ». (Al-Jâma Assahih Al-Mokhtasar - Vol 5 - P 2314 - N° 5918).

L'imam Mouslim aussi rapporte, d'après Abou Hourayra (qu'Allah soit satisfait de lui), que le Prophète (bénédiction et salut d'Allah sur lui) a dit : « Qu'il soit humilié ! Qu'il soit humilié ! Qu'il soit humilié ! » Ils (les compagnons) dirent : « Qui est-ce, ô Messager d'Allah ?! » Il dit : « Celui qui parvient à l'âge où ses parents (père et mère), l'un d'eux ou les deux, sont vieux (et encore vivants), et (malgré cette opportunité) n'entrera pas au Paradis ! (parce qu'il n'a pas profité de la chance de gagner beaucoup de bonnes actions, en traitant ses parents avec bonté) ». (Sahih Mouslim - Vol 4 - P 1978 - N° 2551).

An-Nasâ-i rapporte à son tour, d'après Mouâwiya ibn Jâhima Assilmî (qu'Allah soit satisfait de lui), que Jâhima est venu au Prophète (bénédiction et salut d'Allah sur lui) et lui a dit : « Ô Messager d'Allah, je voudrais aller à une expédition militaire, mais et je veux prendre ton avis ». Il (le Prophète) lui demanda : « As-tu une mère (encore en vie) ? » Il répondit : « Oui ». Il (le Prophète) lui dit : « Alors ne t'en sépare jamais, car le Paradis se trouve à ses pieds ! » (Assounans Al-Kobrâ - Vol 3 - P 8 - N° 4312).

Et il est vraiment honteux de voir des mères et des pères contraints d'être mis dans des maisons de retraite, alors que leurs enfants sont encore en vie ! Et c'est également honteux de voir un fils vivre confortablement chez lui, alors que sa mère ne trouve pas quoi manger, ou qu'elle tombe malade ou meurt, et lui ne sera au courant qu'après des semaines ou des mois, pour la simple raison qu'il ne s'intéressait pas à demander de ses nouvelles !

Ton frère Islam

 

Allahway.com

© Allahway.com 2011 جميع الحقوق متاحة لكل الزوار ، شرط ذكر المصدر وعدم الاستعمال التجاري
Design & code by Mh sites